En 2014


- NON A LA LOI DE SANTE ! (5)
Circulaire du 18 décembre 2014

Pour le week-end voici le 5e volet de notre feuilleton où l’on constate que, quel que soit le pouvoir en place, le principe "diviser pour régner" est universellement utilisé, ici pour fragiliser le poids des organisations syndicales nationales. Notre position est claire : la négociation conventionnelle doit rester nationale et les déclinaisons régionales doivent en respecter la lettre. Ne recréons pas des féodalités régionales où le servage pourrait réapparaître.

Quant au DPC, son cheminement chaotique depuis des années est un exemple magistral et caricatural de l’inefficience des pouvoirs publics.

  

- NON A LA LOI DE SANTE ! (4)
Circulair du 16 décembre 2014

Quatrième épisode de notre feuilleton, où nous verrons que notre ministre a des velléités révolutionnaires : elle veut ressusciter les officiers de santé en ignorant manifestement que les soucis de santé publique à la fin du XVIIIe siècle et la prise en charge de patients âgés aux pathologies complexes n’ont que peu de rapports. Aujourd’hui, cette prise en charge impose une vraie coordination ambulatoire autour du corps médical.   

- L’ACTION : MODALITES PRATIQUES
Circulaire du 15 décembre 2014

Le Conseil d’Administration du Syndicat National des Spécialistes des Maladies du Coeur et des Vaisseaux, réuni le 12 décembre, réaffirme son opposition au projet loi de santé et confirme l’appel du syndicat à une participation forte des cardiologues au mouvement de protestation avec fermeture la plus large possible des cabinets libéraux entre les 24 et 31 décembre.   

- NON A LA LOI DE SANTE ! (3)
Circulaire du 11 décembre 2014

Troisième épisode de notre feuilleton : le tiers-payant généralisé où quand le dogmatisme s’associe à la démagogie pour accoucher d’une mesure, facile à vendre sur les plateaux de télévision, mais sans intérêt pour le patient qui en bénéficie déjà quand il en a besoin, les médecins n’ayant pas attendu les injonctions ministérielles pour prendre en compte les dures réalités de notre société et coûteuses pour la collectivité sans amélioration du service rendu.   

- NON A LA LOI DE SANTE ! (2)
Circulaire du 9 décembre 2014

Nous continuons à décliner les articles de la loi de santé en gestation. Celle-ci est adroitement écrite car elle tisse, entre les articles sur le service territorial de santé au public et ceux sur le service public hospitalier, un ensemble d’obligations et de contraintes qui obligent les établissements privés à passer sous les fourches caudines des Directeurs généraux d’ARS et d’être à la merci de leur bon plaisir. Nous le réaffirmons : ce projet de loi ne doit pas être inscrit à l’ordre du jour de l’Assemblée Nationale et être réécrit dans l’esprit de la stratégie nationale de santé.   

- NON A LA LOI DE SANTE !
Circulaire du 5 décembre é014

Nous sommes opposés à la loi de santé pour des raisons précises que nous souhaitons vous préciser car peu d’entre nous ont le temps (et le courage) de décortiquer les textes de loi. Or nous avons besoin de tous et le meilleur moyen pour vous faire adhérer aux actions à venir est de vous faire partager nos inquiétudes.   

- Mobilisons-nous !

Le projet de loi de santé, présenté par Marisol Touraine en conseil des ministres il y a quelques semaines et qui sera débattu au Parlement au début de l’année 2015, est, pour les médecins libéraux, inacceptable car plusieurs de ses articles sont destructeurs pour la pratique libérale ambulatoire...   

- Accessibilité des locaux professionnels aux personnes handicapées
Circulaire du 4 novembre 2014

Cette circulaire n’a comme seul objet que de vous simplifier la compréhension et les démarches que vous devez effectuer pour être en règle avec la législation, n’y voyez pas une approbation de notre part de cette obligation, coûteuse pour certains d’entre nous, sans que nous puissions en répercuter le coût sur nos prestations. Malheureusement, dura lex sed lex...   

- A propos de la journée de manifestation du 30 septembre

L’UNAPL organise le 30 septembre une manifestation.   

- Pourquoi payer (en plus) une cotisation syndicale ?
Circulaire du 5 juin 2014

C’est une question que probablement beaucoup d’entre vous se sont déjà posée...   


Aller à la page... 1 | 2
 
Page d'accueil du site   |   Ecrivez-nous  |
© 2014 SNSMCV - Site réalisé à partir du moteur SPIP