Archives


- Un secteur optionnel « Canada dry »
Par Catherine Sanfourche (Le Cardiologue n° 351 - Avril 2012)

Le « faux » secteur optionnel imposé par le Gouvernement met tout le monde d’accord... contre lui.   

- ARS, tout commence !
Par Catherine Sanfourche (le Cardiologue n° 326 - Novembre 2009)

Les vingt-six directeurs préfigurateurs nommés récemment ont six mois pour préparer la mise en route effective des Agences Régionales de Santé : former leurs équipes, trouver des locaux et faire travailler ensemble les sept administrations concernées.   

- Désaccord sur l’accord
Par Catherine Sanfourche (le Cardiologue n° 326 - Novembre 2009)

« Une avancée politique majeure », pour Jean- Francois Rey, le président de l’Umespe (CSMF), « Une nouvelle page écrite de la médecine libérale », pour Christian Jeambrun, le président du SML. Sans surprise, les syndicats signataires du protocole d’accord sur le secteur optionnel s’en félicitent et lui trouvent toutes les qualités.   

- Le secteur optionnel sort des limbes
Par Catherine Sanfourche (le Cardiologue n° 326 - Novembre 2009)

Acculés par la loi à trouver un accord sur le secteur optionnel le 15 octobre au plus tard, l’UNCAM, l’UNOCAM et deux syndicats médicaux, la CSMF et le SML, ont signé, une heure avant l’expiration du délai imparti, un protocole d’accord dont la rédaction au conditionnel est loin de faire l’unanimité. C’est la première étape d’un projet évolutif, disent ses défenseurs, tandis que ses détracteurs dénoncent l’insuffisance et le flou de son contenu. Pour les usagers, en faveur desquels ce projet a été élaboré, le compte n’y est pas.   

- Secteur optionnel : les trois partenaires partagent la volonté d’aboutir avant mars
Le Cardiologue n° 298 (Janvier 2007)

Les négociations en vue d’ouvrir aux praticiens du secteur 1 une alternative au secteur 2 connue sous le vocable de « secteur optionnel » se sont ouvertes sous la menace d’une possible intervention ministérielle. De quoi « doper » la volonté d’aboutir des trois parties en cause : syndicalisme médical, caisses d’Assurance Maladie et, pour la première fois, des organismes d’assurance maladie regroupés sous la bannière baroque de l’UNOCAM (voir encadré en fin d’article). Cette négociation étant une première, les (...)   

- Secteur optionnel : « l’ingérence » de Xavier BERTRAND
Le Cardiologue n° 296 (Novembre 2006)

On sait la sensibilité extrême des Pouvoirs publics aux revendications catégorielles ou collectives à la veille d’un rendez-vous électoral. Le débat du Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale (PLFSS), toujours en cours de navette entre l’Assemblée et le Sénat, ne déroge pas à la règle. Il doit normalement être adopté avant la fin de l’année pour être publié au J.O. en début d’année, généralement après une étape au Conseil d’État où l’opposition le défère assez systématiquement. Et c’est le dernier de la mandature, donc pour le (...)   

 
Page d'accueil du site   |   Ecrivez-nous  |
© 2014 SNSMCV - Site réalisé à partir du moteur SPIP