En 2012


- Avenant n° 8 : une signature dangereuse et inacceptable
Communiqué de presse du 12 novembre 2012

Le Syndicat National des Spécialistes des Maladies du Cœur et des Vaisseaux n‘a pas cautionné la signature de l’avenant n° 8 par le CSMF, le SML et MG France. Détourné de son objectif initial, il ne règle en rien les dépassements excessifs pratiqués par moins de 0,5 % des médecins, tout en remettant en cause le paiement à l’acte, principe fondateur de la médecine libérale.   

- NON !
Communiqué de presse du 22 octobre 2012

Le Syndicat National des Spécialistes des Maladies du Cœur et des Vaisseaux refuse la diminution du tarif des actes d’imagerie de la cardiologie interventionnelle, il ne peut accepter la non-revalorisation du secteur 1 et l’encadrement du secteur 2 tel qu’il est proposé par l’Assurance Maladie.   

- Baisse de revenus des cardiologues
Communiqué du 17 septembre 2012

A propos de la baisse des revenus des cardiologues en 2011 par rapport à 2010.   

- Décotation : ETT + ECG/2
Communiqué de presse du 25 juin 2012

Position du SNSMCV.   

- Surveillance du traitement anticoagulant par les pharmaciens
Communiqué du 6 avril 2012

Le Syndicat National des Spécialistes des Maladies du Cœur et des Vaisseaux est stupéfait par la décision de l’Assurance Maladie de rémunérer 40 euros par an la surveillance d’un traitement anticoagulant par les pharmaciens, alors que depuis toujours, les médecins qu’ils soient spécialistes en médecine générale ou en cardiologie assurent cette surveillance gracieusement...   

 
Page d'accueil du site   |   Ecrivez-nous  |
© 2014 SNSMCV - Site réalisé à partir du moteur SPIP