Les éditoriaux de 2012


- Point d’actualité...
Par Christian Ziccarelli (Le Cardiologue n° 357 - Décembre 2012)

Cette fin d’année n’augure rien de bon pour la cardiologie libérale en 2013. Sans revenir sur la signature de l’avenant n°8, dont nous avons montré tous les effets néfastes, je souhaite vous faire aujourd’hui un point sur l’actualité...   

- Une signature inacceptable !
Par Christian Ziccarelli (Le Cardiologue n° 356 - Novembre 2012)

Le SML, la CSMF et MG France viennent d’apposer leur signature sur l’avenant n°8. Si celle de MG France est à la limite compréhensible, le blanc-seing des deux autres syndicats signataires pose plus d’interrogations que de réponses.   

- Trop c’est trop !
Par Christian Ziccarelli (Le Cardiologue n° 355 - Octobre 2012)

L’idée, pour le moins intolérable et injurieuse, de vouloir baisser le tarif des actes de la cardiologie interventionnelle, non seulement pour les attribuer à ceux des spécialités n’ayant pas atteint leurs valeurs cibles, mais aussi pour revaloriser certains actes de la cardiologie clinique, est un « casus belli ».   

- Préparez-vous à vous mobiliser !

La rentrée sera chaude !   

- Un avenir rose... terne ?

S’il ne faisait aucun doute que Marisol Touraine aurait un grand ministère, en l’occurrence le ministère des Affaires Sociales et de la Santé, beaucoup plus inquiétant est l’absence de ministre délégué à la Santé, alors que c’est l’une des toutes premières préoccupations des Français. Son premier discours à la Fédération Hospitalière de France et ses rencontres avec MG France et la FMF, en privilégiant les opposants d’hier, sont tout de même un symbole fort. Primauté à l’accès aux soins, encadrement des dépassements (...)   

- Le DPC, un essai transformé ?
Par Christian Ziccarelli (Le Cardiologue n° 352 - Mai 2012)

Le Développement Professionnel Continu (DPC), alliant perfectionnement des connaissances et évaluation des pratiques professionnelles, commence, enfin, à voir le jour. Les principaux décrets sont parus au Journal Officiel...   

- Dans cette période agitée, il faut raison garder...

Les réactions ne se sont pas fait attendre, dès la signature par la CSMF et le SML de l’avenant n°7 sur la rémunération sur objectifs de santé publique, la FMF et le Président du CNOM ont eu des réactions pour le moins surprenantes.   

- La rémunération sur objectifs, une (R)évolution culturelle ?
Le Cardiologue n° 350 (Mars 2012)

La cardiologie sera la première spécialité à expérimenter cette nouvelle forme de rémunération basée sur des objectifs de santé publique. Devions-nous faire l’impasse et refuser de participer à sa conception ?   

- Une année qui commence mal !
Par Christian Ziccarelli (Le Cardiologue n° 349 - Février 2012)

La médecine libérale spécialisée ne semble pas intéresser les candidats à la présidentielle, pourtant notre rôle dans la coordination des soins est indispensable et reconnu par l’ensemble de la population...   

- Une loi qui porte bien son nom...
Par Christian Ziccarelli (Le Cardiologue n° 348 - Janvier 2012)

Plusieurs articles de la loi relative au renforcement de la sécurité sanitaire du médicament et des produits de santé doivent attirer notre attention.   

 
Page d'accueil du site   |   Ecrivez-nous  |
© 2014 SNSMCV - Site réalisé à partir du moteur SPIP