Textes


- En 2015 > 

- Regroupement d’URPS, mode d’emploi
Par Catherine Sanfourche (Le Cardiologue n° 387 - Décembre 2015)

Dans les régions qui fusionneront le 1er janvier prochain, les anciennes URPS doivent aussi se regrouper. Dans cet objectif, la Direction de la Sécurité Sociale (DSS) a publié une instruction détaillant les conditions dans lesquelles ces regroupements doivent se faire.   

- Patrick Gasser, président de l’UMESPE : « La priorité, c’est la convention »
Par Catherine Sanfourche (Le Cardiologue n° 385 - octobre 2015)

Le président de l’Union des MEdecins SPEcialistes (UNESPE-CSMF) estime qu’il est importe maintenant qu’une force de propositions syndicale s’impose face à l’Etat en vue des futures négociations conventionnelles.   

- Réactions syndicales
Par Catherine Sanfourche (Le Cardiologue n° 385 - octobre 2015)

Les commentaires « after » scrutin des syndicats médicaux ne diffèrent pas de ceux des responsables politiques les soirs d’élections : les vainqueurs se félicitent et les perdants expliquent qu’ils n’ont pas perdu !   

- Après les élections aux URPS : une nouvelle donne syndicale
Par Catherine Sanfourche (Le Cardiologue n° 385 - octobre 2015)

Après une campagne aussi courte que dense et très largement centrée sur la mobilisation contre le projet de loi de santé, les urnes ont parlé. Les syndicats les plus radicaux dans leur opposition à ce texte remportent la mise au détriment des syndicats plus modérés.   

- ELECTIONS AUX URPS : REJET DE LA LOI DE SANTÉ ET REVALORISATIONS TARIFAIRES AU PROGRAMME
Par Catherine Sanfourche (Le Cardiologue n° 384 - Septembre 2015)

Le 30 septembre dernier, le matériel de vote a été envoyé aux 116 000 médecins libéraux qui ont jusqu’au 12 octobre pour envoyer leur bulletin de vote afin d’élire leurs 870 représentants dans les Unions Régionales de Professions de Santé (URPS). Du fait de la réforme territoriale, le nombre des URPS va passer de 26 à 17 (13 nouvelle régions plus la Corse et les DOM-TOM). Le dépouillement des résultats par département et par collège aura lieu le 18 octobre prochain.   

- Archives > 

- A quoi vont servir les URPS
Par Catherine Sanfourche (Le Cardiologue n° 336 - Novembre 2010)

Les Unions Régionales de Professionnels de Santé devraient être en ordre de marche au début de l’année prochaine. Avec des missions plus étendues que celles des défuntes URML, elles seront les partenaires privilégiées des ARS. Un privilège dont s’émeuvent les syndicats qui redoutent leur marginalisation et l’éparpillement de la profession.   

- Unions professionnelles : comment ça marche, à quoi ça sert ?
Par Jacky vallée (Mai 2006)

Organismes de droit privé, indépendantes de toute tutelle, les unions régionales des médecins libéraux existent depuis 1993 et vivent leur troisième scrutin pour élire leurs représentants. Elles demeurent pourtant encore insuffisamment connues de ceux-là même pour lesquels elles ont été mises en place. Visite guidée.   

- Elections aux URPS : aux urnes, médecins !
Par Catherine Sanfourche (Le Cardiologue n° 334 - Septembre 2010)

Les élections aux URPS auront lieu à la fin du mois. Elles sont l’occasion pour les médecins libéraux de signifier clairement au Gouvernement leur rejet de la loi HPST et de la politique menée à leur encontre...   

- Élections aux Unions : les forces en présence
Par Jean-Pol Durand (Mars 2006)

Après le psychodrame conventionnel qui a tenu la une de l’actualité pendant 13 semaines, les 13 prochaines vont être occupées par la campagne des élections professionnelles. Formellement, il s’agit d’élire ceux des représentants de la profession qui administreront les URML pour un mandat de six ans.   

- Élections aux URPS : Le non des médecins libéraux au Gouvernement
Par Catherine Sanfourche (Le Cardiologue n° 335 - Octobre 2010)

En tête des suffrages, la CSMF et son allié le SML pourraient bien « tenir » demain la totalité des URPS. Son score, et celui du SML, sonne comme le rejet net et précis par les médecins de la politique gouvernementale.   

- URPS : La CSMF frise le grand chelem
Par Catherine Sanfourche - Le Cardiologue n° 343 (juin 2011)

Après les élections partielles aux URPS de PACA, de Bretagne et d’Aquitaine, le tandem CSMF-SML renforce encore sa position dominante dans la profession avec un total de 22 présidences d’unions contre 2 à la FMF, une à MG et une au Bloc.   


 
Page d'accueil du site   |   Ecrivez-nous  |
© 2014 SNSMCV - Site réalisé à partir du moteur SPIP