Les éditoriaux de 2011


- La Loi de Financement de Sécurité Sociale 2012 : Attention, le loup est dans la bergerie...
Par Christian Ziccarelli (Le Cardiologue n° 347 - Décembre 2011)

La LFSS a été finalement adoptée en dernière lecture par les députés, après des allers et retours qui ne manquaient pas de saveur, entre une Assemblée Nationale à majorité de droite et un Sénat « rose ». L’industrie pharmaceutique et les libéraux ont été, à chaque fois, les boucs émissaires et la variable d’ajustement...   

- Une cardiologie interventionnelle libérale en péril ?
Par Christian Ziccarelli (Le Cardiologue n° 346 - Novembre 2011)

Il y a peu dans un éditorial de ce même journal, j’interpellais le monde politique sur la survie de la cardiologie interventionnelle libérale. En avril dernier, lors d’une rencontre avec Monsieur Selleret, directeur de cabinet du Ministre de la Santé, Monsieur Xavier Bertrand, nous avions abordé le problème de l’adressage préférentiel par le SAMU, si ce n’est pratiquement exclusif dans certains départements, des SCA dans les établissements publics.   

- Les grands chantiers de la fin de l’année
Par Christian Ziccarelli (Le Cardiologue n° 345 - Octobre 2011)

Revue de détail des grands chantiers à entreprendre au cours de ce qu’il reste de l’année 2011.   

- Convention : les spécialités médico-techniques, les grandes oubliées !
Par Christian Ziccarelli (Le cardiologue n° 344 - septembre 2011)

Après de multiples allers-retours, le 20 juillet dernier, la CSMF, le SML et un rallié de la dernière heure, MG-France, se mettaient autour de la table des négociations pour signer, en présence de l’UNOCAM, une nouvelle convention pour les 5 ans à venir...   

- Déclaration d’intérêts, lien d’intérêts, conflit d’intérêts ?
Par Christian Ziccarelli (Le cardiologue n° 343 - juin 2011)

L’abrogation par le Conseil d’État d’une recommandation de la HAS a, pour le moins, interpellé le monde médical. La HAS n’a pas pu prouver l’absence de lien d’intérêts entre les experts, qui ont travaillé à son élaboration, et l’industrie pharmaceutique. La difficulté réside de cette notion même de conflit d’intérêts et de la complexité à qualifier les liens d’intérêts. Quel avantage en nature doit-on considérer comme un conflit d’intérêts ? La distribution d’un bloc, d’un stylo, l’invitation à un repas, à un congrès... ? À (...)   

- Les maisons du cœur et des vaisseaux, l’avenir de la cardiologie libérale

Comment en douter ? L’heure n’est plus à l’exercice individuel, mais en groupe pluridisciplinaire...   

- La mort annoncée de la cardiologie libérale ambulatoire
Par Christian Ziccarelli (Le cardiologue n° 342 - mai 2011)

A l’heure des négociations conventionnelles, nous devons regarder l’avenir de la cardiologie libérale ambulatoire...   

- Les préalables du SNSMCV à la signature d’une nouvelle convention
par Christian Ziccarelli (Newsletter Cardionews - Mai 2011)

Les négociations conventionnelles réunissent depuis le 7 avril les syndicats représentatifs (CSMF, SML et FMF pour les médecins spécialistes et généralistes, MG France et le BLOC - ce dernier pour les chirurgiens, obstétriciens et anesthésistes)...   

- Crise de confiance

Il y a des termes comme celui-là qui un jour apparaissent sur le devant de la scène...   

- Les ARS veulent-elles faire disparaître la cardiologie interventionnelle libérale ?
Par Christian Ziccarelli (Le Cardiologue n° 341 - Avril 2011)

Il est légitime de l’envisager devant les multiples attaques dont elle fait aujourd’hui l’objet...   

- La cardiologie libérale face à ses enjeux
Par Christian Ziccarelli (Le Cardiologue n° 339 - Février 2011)

Mes premières pensées sont destinées à Jean-François Thébaut pour le féliciter et le remercier. Nous ressentons tous une grande fierté, suite à sa nomination au Collège « des sages » de la HAS. Au nom de toute la cardiologie libérale, merci Jean-François pour l’immense travail accompli ces dix dernières années, tout d’abord au titre de président de l’UFCV, puis du SNSMCV. Le remplacer ne va pas être simple ! Nous connaissons tous son immense professionnalisme, ses compétences dans tous les domaines avec cette grande vision (...)   

- Le Cardiologue à l’honneur
Le Cardiologue n° 338 (Janvier 2011)

Nous avons le plaisir de vous annoncer que Le Cardiologue vient d’être à nouveau distingué à l’occasion du Grand Prix Editorial 2010.
Comme chaque année le Syndicat de la Presse et de l’Edition des Professions de Santé a décerné des prix qui récompensent les auteurs et éditeurs d’articles parus dans la presse spécialisée.
Sur les 135 articles proposés pour cette 11e édition, 54 ont été présélectionnés par le jury qui a finalement décerné 13 premiers prix dans des rubriques aussi diverses que formation continue, santé publique, (...)   

Aller à la page... 1 | 2
 
Page d'accueil du site   |   Ecrivez-nous  |
© 2014 SNSMCV - Site réalisé à partir du moteur SPIP