Les éditoriaux de 2010


- Paiement à l’acte, la fin d’un dogme ?
Le Cardiologue n° 337 - Décembre 2010

Depuis plusieurs années la rumeur circule.

Certains syndicats de médecins généralistes affichaient ostensiblement leur volonté affirmée de modifier le mode de rémunération des omnipraticiens, qui vers la capitation, qui vers la forfaitisation voire même le salariat pour les plus extrémistes d’entre eux.

  

- Le succès et après ? Comment gérer la victoire ?
Par Jean-François Thébaut (Le Cardiologue n° 335 - octobre 2010)

S’il est plus facile de gérer une victoire qu’une défaite, la capitalisation d’un succès, aussi indéniable fût-il, n’est pas une chose aisée d’autant que les attentes sont immenses, les échéances difficiles et les moyens réduits. La porte est étroite pour que la CSMF et le SML apportent autant de satisfactions à leurs mandants qu’ils ont suscités d’espoir.   

- URPS : la fin ou le début du corporatisme ?
Par Jean-François Thébaut (Newsletter Cardionews d’octobre 2010)

Un premier constat s’impose : les résultats bruts sont clairement sans appel. Près de 60 % des votants se sont exprimés contre la loi HPST...   

- Tous aux Urnes !!
Par Jean-François Thébaut (Le Cardiologue n° 334, septembre 2010)

Avant le 29 septembre prochain, chaque médecin ayant un exercice libéral devra avoir adressé par correspondance, son bulletin de vote pour élire les représentants de son choix aux nouvelles Unions Régionales de Professions de Santé qui, selon les termes de la loi HPST, sont destinées à se substituer aux feues URML.
Le rôle de ces URPS sera très important, puisqu’elles assureront non seulement, en régions, la représentation libérale face aux nouveaux tout puissants directeurs d’Agence Régionale de Santé, mais qu’elles (...)   

- Rigueur ! Vous avez dit rigueur ?

« Sûrement pas, répond par exemple Jean-Pierre Raffarin, un budget de l’Etat avec un déficit de 8 % n’est pas un budget de rigueur ! »
Pendant le même temps le Président annonce une réduction progressive des déficits, ONDAM en tête, avec en perspective, une interdiction constitutionnelle de déficits.   

- Le chèque DPC, une vraie révolution ?
Par Jean-François Thébaut (Newsletter Cardionews de juin 2010)

Bien sûr l’annonce par la presse du chèque DPC a fait sensation. Mais en dehors de quelques initiés, l’importance de cette avancée semble ne pas avoir été appréciée à sa juste valeur par la profession. C’est en réalité une véritable révolution conceptuelle dont la portée dépassera largement le cadre d’un simple arbitrage technique et politique d’un des multiples décrets de la Loi HPST.   

- Le règlement arbitral sort des limbes
Par Jean-François Thébaut (Newsletter Cardionews de mai 2010)

« Il s’agit d’un texte équilibré qui s’appliquera pendant au moins un an jusqu’à la mise en place de la prochaine convention ». Satisfécit de la ministre lors de la présentation à la presse de ce nouveau règlement arbitral. Nouveau à au moins deux titres : ce règlement vient enfin d’être enfin dévoilé après un mois de retard et c’est la première fois qu’il s’applique en cas de hiatus conventionnel...   

- La fin des ARH, le début des ARS, à quand l’ANS ?
Par Jean-François Thébaut - Le Cardiologue n° 331 (Décembre 2010)

La nomination récente des directeurs d’Agence Régionale de Santé (ARS) vient donc d’enterrer les agences régionales d’hospitalisation (ARH).

La médecine libérale et notamment la cardiologie libérale ne vont certes pas pleurer les ARH, tant les conflits ont été nombreux dans certaines régions.

Parfois cependant le dialogue s’était finalement établi...

  

- « L’affaire Saout »
Par Jean-François Thébaut - Le Cardiologue n° 329 (Mars 2010)

Nous sommes manifestement entrés dans le règne des amalgames et des polémiques totalement disproportionnées. L’exemple de ce qu’il est maintenant convenu d’appeler « l’affaire Saout » est très préoccupant du fait même de la personnalité et du rôle de chacun des acteurs.   

- Démesure !
Par Jean-François Thébaut (Newsletter Cardionews de mars 2010)

Malgré le flegme et la sérénité qu’on veut bien, généralement, me prêter, les emballements médiatiques de ces derniers jours me laissent perplexe, tellement caricaturaux du niveau de tension actuel de notre société...   

- « Erreur de casting ! »
Le Cardiologue n° 329 (Février 2010)

“Erreur de casting”, c’est bien l’expression la plus fréquemment retrouvée dans la presse à la suite de la publication de la liste des personnalités retenues pour accompagner le président du Conseil National de l’Ordre, Michel Legman, dans sa mission de sauvetage de la médecine libérale...   

- Le retour des lettres clé flottantes ?
Par Jean-François Thébaut (Newsletter Cardionews de février 2010)

Eric Woerth est très proche d’Alain Juppé. Pas étonnant qu’il raisonne comme lui ! Déjà en 1996...   

- Bonne année 2010

Comme chaque année, la coutume est de faire, à l’occasion des voeux, le bilan de l’année précédente et de dessiner les perspectives de l’année à venir, avec l’espoir qu’elle sera « moins pire » que la précédente.   

Aller à la page... 1 | 2
 
Page d'accueil du site   |   Ecrivez-nous  |
© 2014 SNSMCV - Site réalisé à partir du moteur SPIP