En octobre 2008


- Le gouvernement prend le risque de s’aliéner l’électorat médical
Par Jean-Pol Durand (Le Cardiologue n° 315 - Octobre 2008)

La réforme de l’Assurance Maladie, conduite par Philippe Douste-Blazy en 2004-2005 et les partenaires sociaux de la Convention médicale de 2005, est en train de vivre ses derniers moments. Et avec elle, une certaine conception des rapports entre la pratique médicale libérale et les Caisses à l’enseigne de la « maîtrise médicalisée ». Place à la nouvelle réforme..., en attendant sans doute la prochaine, dans quelques années, quand celle-là aura épuisé ses effets. La nouvelle architecture se caractérise surtout par un nouvel outil de gouvernance du système de santé : les ARS. Mais leur périmètre de compétence reste flou et le sort de la Convention médicale nationale incertain.   

- Devis obligatoire 70 €

Est paru au Journal Officiel du 11 octobre 2008 l’arrêté du 2 octobre 2008 fixant le seuil prévu à l’article L. 1111-3 du code de la santé publique...   

 
Page d'accueil du site   |   Ecrivez-nous  |
© 2014 SNSMCV - Site réalisé à partir du moteur SPIP