En novembre 2007


- La persévérance du syndicat récompensée

Avenant à l’accord de bon usage des soins relatif à l’utilisation des antiagrégants plaquettaires   

- Plus on avance en âge et... plus on travaille !
Par Jean-Pol Durand (Le Cardiologue n° 306, novembre 2007)

Conduite à l’initiative des deux syndicats régionaux de Bretagne et Pays de Loire, une étude vient confirmer, à point nommé, le phénomène générationnel qui affecte la pratique de la cardiologie libérale : plus on est jeune, et plus on cultive... la qualité de vie. C’est-à-dire qu’on travaille nettement moins à 38 ans qu’à 55. Respectivement 41 heures par semaine (hors FMC) contre 47 heures. Dans le premier cas, on prend 7 semaines de congés, contre 5 dans le second. Autre surprise de cette étude : la proximité de la retraite n’autorise pas un allègement de l’exigence de formation continue. Enfin, aux deux extrémités de la pyramide des âges, personne n’a l’intention d’augmenter sa charge de travail.   

 
Page d'accueil du site   |   Ecrivez-nous  |
© 2014 SNSMCV - Site réalisé à partir du moteur SPIP