En 2017


Echos des centrales

CSMF jeunes médecins : les jeunes médecins aux négociations conventionnelles

Par Yves Carat (Le Cardiologue n° 399 - Février 2017)

Mis en ligne le 8-03-2017
La CSMF Jeunes Médecins a pris note de la volonté de Mme la ministre de la Santé d’autoriser les représentants des jeunes médecins à avoir le statut d’observateur lors des négociations conventionnelles, et s’en réjouit.

Cela doit être l’occasion pour tous les jeunes médecins de s’impliquer dans l’avenir de notre profession. De la confrontation des idées entre toutes les générations de médecins, doit naître la médecine du futur. Respectant depuis toujours le travail de nos aînés, la principale préoccupation de la CSMF Jeunes Médecins est de proposer de nouvelles solutions pour financer l’innovation et la réorganisation de notre système de soins.

Le problème n’est pas tant le paiement à l’acte que le sous-financement de cet acte médical, avec le C le moins cher d’Europe ! Télémédecine, financement innovant du DMP, de la prévention, de la coordination médecin traitant-médecin correspondant, pivot des soins primaires, et création de nouveaux métiers (assistants techniques des spécialistes, infirmières cliniciennes auprès des médecins traitants organisant la prise en charge initiale) sont les enjeux majeurs de demain.

Ce financement doit pouvoir se faire par une liberté tarifaire négociée des actes, compatible avec un accès aux soins pour tous. La CSMF JM veillera à ce que ce statut d’observateur permette l’expression des aspirations des jeunes générations dans le respect des règles de la négociation conventionnelle et ne se réduise pas à une annonce préélectorale vide de sens.

Communiqué de presse du 30 janvier 2017


Transformer l'article ci-dessus en PDF


 
 
Page d'accueil du site   |   Ecrivez-nous  |
© 2014 SNSMCV - Site réalisé à partir du moteur SPIP